Base de données historiques de l'enquête sociale générale

Information détaillée pour 1985-2006

Statut :

Inactive

Fréquence :

Une fois

Numéro d'enregistrement :

8011

La base de données historiques rassemble les données des cycles de l'Enquête sociale générale (ESG) en un format plus accessible afin d'aider les chercheurs à suivre les tendances dans la société canadienne au fil du temps.

Date de la parution - La base de données historiques de l'ESG sera diffusée seulement dans les centres de données de recherche canadiens, mais il est possible d'acheter des totalisations spéciales auprès de Statistique Canada.

Aperçu

Si les diffusions annuelles des données de l'ESG comprennent habituellement des résultats analytiques avec certaines comparaisons des données au fil du temps, les données de l'ESG de la 20e année représentent une excellente occasion de regarder au fil des ans et de demander : qu'est ce qui a été découvert au sujet de la société canadienne au cours de ces 20 années?

La base de données historiques de l'ESG a été conçue en vue de faciliter la tâche aux chercheurs qui tentent de répondre à cette question. Comme le traitement a changé au fil des ans (par exemple, les noms des variables et les ensembles de codes ont changé), cela signifie que les fichiers ne peuvent être simplement concaténés ensemble avec toutes les variables. Malgré tout, une base de données a été créée avec une bonne partie des renseignements de l'ESG et elle peut être utilisée facilement par les chercheurs. Les raisons de la création de la base de données étaient de relier les renseignements des cycles passés ensemble de façon harmonisée afin que les chercheurs puissent suivre les tendances au fil des ans.

Le modèle de base pour la base de données historiques de l'ESG est présenté à la figure 1 sous la section « Docmentation » ci-dessous. Les rangées de la figure donnent les différents cycles et ses colonnes donnent les différentes variables recueillies. La base de données comprend 20 fichiers distincts, mais harmonisés (on ne peut simplement les combiner et les considérer comme un ensemble de données regroupées, puisqu'il n'y a aucune population réelle à laquelle ces données référeraient).

Chacun des dossiers de la base de données représente un répondant. Il y a environ 10 000 dossiers pour chacune des ESG de 1 à 12 et 25 000 dossiers pour les cycles plus récents, ce qui représente une base de données avec environ 330 000 dossiers au total. Le nombre de champs pour chacun des dossiers demeure constant, mais les dossiers n'ont pas tous les mêmes champs remplis, comme le diagramme le montre par des « trous » pour les colonnes qui ne s'appliquaient pas à un cycle en particulier.

Les variables harmonisées qui sont communes entre les cycles ont un nom et un format communs.

Activité statistique

Cet enregistrement est une partie du programme de l'Enquête sociale générale (ESG). L'ESG est une enquête par téléphone qui a débuté en 1985. Chaque cycle de l'enquête comporte une thématique principale, une thématique particulière ou des questions exploratoires, ainsi qu'un ensemble type de questions socio démographiques utilisées à des fins de classification. Les cycles plus récents incluent également des questions qualitatives visant à sonder les opinions et les perceptions.

Jusqu'en 1998, l'échantillon de répondants cible était formé d'environ 10 000 personnes. L'échantillon a été porté à 25 000 personnes en 1999. Grâce à un échantillon de cette taille, on peut obtenir des résultats à l'échelle nationale et provinciale et rend possibles des résultats au sujet de certains groupes de la population, comme les personnes ayant une incapacité et les aînés.

Période de référence : La base de données historiques de l'ESG a été créée à partir des premiers vingt cycles de données (1985-2006).

Sujets

  • Société et communauté

Sources de données et méthodologie

Population cible

Pour faire partie de la base de données de l'ESG, une variable doit être comparable (dans sa définition, déroulement des questionnaires, mesure du concept, etc.) dans au moins deux cycles de l'Enquête sociale générale. Les variances qui ne se sont pas avérées comparables au travers des ans (à cause des changements de définitions, par exemple) ont été exclues.

Élaboration de l'instrument

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Sources des données

Les données proviennent de diverses enquêtes de Statistique Canada et/ou d'autres sources.

La base de données historiques de l'Enquête sociale générale rassemble quelque 330 000 enregistrements de répondants à l'intérieur de 20 séries individuelles comprenant des noms et formats de variables harmonisées. Toutes les données proviennent de l'Enquête sociale générale.

Évaluation de la qualité

La base de données historiques de l'ESG a été soumise à une surveillance de la qualité dans le but d'assurer la conformité de ses données à celles initialement publiées dans tous les cycles de l'Enquête sociale générale. L'analyse des tendances historiques a été effectuée, et là où le contenu des variables différait légèrement, les catégories ont été regroupées afin de les rendre compatibles. Toute documentation a été comparée avec la documentation d'autres cycles afin d'en conserver l'uniformité.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Aucun fichier de microdonnées à grande diffusion ne sera produit pour la base de données historiques de l'ESG.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Toutes les variables n'ont pu être harmonisées dans la base de données historiques de l'ESG. Dans certains cas, les variables ont été regroupées dans un but d'uniformisation. En conséquence, il est possible que certains détails aient été perdus dans le processus.

Il faut faire preuve de prudence lorsqu'on veut regrouper des données, à cause de l'évolution de la population au cours du temps (voir le lien « Points à examiner avant de grouper des données provenant de deux cycles différents de l'Enquête sociale générale » sous la section « Documentation »).

Documentation

  • Enquête sociale générale : l'aperçu
    Dernière révision : 16 janvier 2017.
  • Figure 1 : Modèle de données de base pour la base de données historique du 20e anniversaire de l'ESG
  • Points à examiner avant de grouper des données provenant de deux cycles différents de l'Enquête sociale générale
    Depuis un certain temps déjà, une série d'enquêtes annuelles indépendantes menées auprès des ménages permettent de recueillir des données dans le cadre du programme de l'Enquête sociale générale. Ainsi, un riche ensemble de données est maintenant à la disposition des chercheurs en sciences sociales et dans d'autres domaines. L'intégration des données de deux ou plusieurs cycles pourrait donc être un outil utile. À cette fin, il faudrait utiliser les données de deux ou plusieurs cycles pour estimer les entités d'intérêt. Pour ce faire, il y a deux façons de procéder (qui, en général, donnent des réponses différentes). La première consiste à calculer des estimations distinctes selon le cycle et de les combiner. La deuxième consiste à grouper simplement les ensembles de données de différents cycles et à calculer les estimations à partir des données groupées. Dans le présent document, nous décrivons brièvement des situations dans lesquelles il convient d'utiliser la deuxième méthode, celle du groupement, et nous exposons certains éléments à prendre en considération par le chercheur qui souhaite avoir recours à cette méthode. En outre, nous présentons plusieurs options de base pratiques en ce qui concerne la marche à suivre par le chercheur pour procéder à l'intégration.
Date de modification :