Produits pétroliers raffinés (rapport mensuel)

Information détaillée pour août 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Mensuelle

Numéro d'enregistrement :

2150

Cette enquête a pour objet de recueillir de l'information sur la disponibilité et l'écoulement d'énergie au Canada. Cette information est un indicateur important de la performance économique canadienne et tous les échelons de gouvernement s'en servent pour établir des politiques énergétiques éclairées. De même, le secteur privé utilise cette information dans le cadre de son processus décisionnel.

Date de la parution - 21 septembre 2017

Aperçu

Cette enquête mensuelle recueille des données sur les activités de toutes les raffineries du Canada qui produisent des produits pétroliers raffinés et des principaux distributeurs sélectionnés de ces produits. Ces données sont requises car elles doivent être intégrées dans le secteur des entrées-sorties du Système canadien de comptabilité nationale. En vertu de la Loi sur la statistique, ces données sont mises à la disposition des ministères fédéraux et des autorités provinciales dans le cadre d'ententes de partage de données assujetties aux principes intrinsèques de la confidentialité des données. Les données sont aussi destinées à être utilisées par les répondants aux enquêtes, les associations industrielles, les analystes de l'industrie, la presse et le grand public pour évaluer les tendances du secteur canadien du raffinage.

Période de référence : Mois

Période de collecte : La collecte de données se fait mensuellement - 1 à 15 jours après la fin du mois de référence de l'enquête.

Sujets

  • Consommation et écoulement d'énergie
  • Énergie
  • Produits pétroliers

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'univers comprend toutes les entreprises de raffinage et les principaux distributeurs de produits pétroliers raffinés au Canada. La liste des répondants aux enquêtes est régulièrement mise à jour afin d'assurer une couverture totale en matière d'opérations de raffinage ainsi qu'une couverture suffisamment étendue des principaux distributeurs de ces produits. Les branches d'activité visées sont classées dans le sous-secteur 324, Fabrication de produits du pétrole et du charbon du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN 2012). Ce sous-secteur comprend les établissements dont l'activité principale consiste à transformer le pétrole brut et le charbon en produits intermédiaires et en produits finis. Il comprend également les branches d'activité du sous-secteur 412, Grossistes distributeurs de produits pétroliers. Ce sous-secteur regroupe les établissements dont l'activité principale consiste à vendre du pétrole brut, des gaz de pétrole liquéfiés, du mazout de chauffage et d'autres produits du pétrole raffinés.

Élaboration de l'instrument

Cette enquête a été conçue pour réduire au minimum les différentes interprétations possibles. L'enquête utilise deux types de questionnaires, un questionnaire détaillé destiné aux raffineries et un questionnaire abrégé destiné aux distributeurs, qui ne comporte pas de questions sur les activités des raffineries. Les répondants peuvent remplir les questionnaires en version papier, puis nous les transmettre par courrier ou par télécopieur. Les données nous sont également transmises par courriel en format électronique. Les questionnaires sont révisés régulièrement afin de tenir compte de l'évolution des activités des raffineries, comme l'introduction de nouveaux produits (l'arrivée en 1998 du diesel à faible teneur en soufre et des mazouts lourds, par exemple).

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants, sont tirées de fichiers administratifs et sont dérivées de diverses enquêtes de Statistique Canada et/ou d'autres sources.

Les données sont recueillies au moyen d'un envoi annuel par la poste de douze questionnaires mensuels. Les questionnaires sont remplis et retournés tous les mois. L'envoi par la poste annuel comprend un guide de déclaration d'enquête. Au besoin, on effectue des suivis d'enquête, par téléphone ou par télécopieur, afin d'atteindre le taux de réponse visé (taux de 100 % par mois).

Afin d'assurer l'exactitude et la cohérence des données telles que celles sur le transport interprovincial, les importations et les exportations de pétroles bruts et sur les livraisons à destination des raffineries, les résultats d'enquête sont comparés avec les données à d'autres enquêtes sur l'énergie. Ces enquêtes comprennent l'enquête mensuelle sur le transport par oléoduc de pétrole brut et autres produits pétroliers liquides (numéro d'enquête 2148). D'autres ministères fédéraux, l'Office national de l'énergie, les autorités provinciales et territoriales ainsi que des organismes internationaux comme l'Agence internationale de l'énergie surveillent régulièrement les données publiées.

Les données d'importation et d'exportation de la Division du commerce et des comptes internationaux sont combinées avec les données de l'enquête pour dresser un portrait complet de la vente de produits pétroliers raffinés au Canada. Un couplage des enregistrements est réalisé entre les données de l'enquête et les données administratives afin de dégager les opérations d'importation et d'exportation, qui sont ensuite ajoutées aux estimations de l'enquête.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration.

Détection des erreurs

Les procédures de traitement de données permettent d'identifier les données manquantes et les erreurs de saisie de données, d'évaluer la validité des données déclarées et de déterminer les bilans d'entrées-sorties de chaque répondant à l'enquête ainsi que le bilan des transactions (ou transferts) entre répondants. Les vérifications de macroniveau détectent les fluctuations de données inhabituelles dans une période d'enquête en cours. Les résultats d'enquête sont couramment comparés avec les données d'autres enquêtes sur l'énergie comme l'enquête mensuelle sur le transport par oléoduc de pétrole brut et autres produits pétroliers liquides numéro d'enquête 2148) et l'Enquête trimestrielle sur la consommation industrielle d'énergie (numéro d'enquête 2166).

Imputation

Le taux de réponse pour cette enquête est de 100 %; par conséquent l'imputation pour la non-réponse n'est pas requise normalement. Toutefois, il peut arriver à l'occasion que des répondants ne soient pas en mesure de répondre ou qu'ils tardent à répondre. Dans de tels cas, les données manquantes sont automatiquement imputées d'après des données antérieures (p. ex., les données du même mois de l'année précédente).

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

Les données d'enquête sont couramment rapprochées avec d'autres enquêtes sur l'énergie, comme l'enquête mensuelle sur le transport par oléoduc de pétrole brut et autres produits pétroliers liquides numéro d'enquête 2148) et l'Enquête trimestrielle sur la consommation industrielle d'énergie (numéro d'enquête 2166). Parmi les autres sources de confrontation des données figurent les statistiques sur les importations de la Division du commerce et des comptes internationaux (DCCI) de Statistique Canada.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent aux données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Les microdonnées sont partagées et divulguées seulement lorsque Statistique Canada a une entente de partage de données officielle en place avec l'organisation. Tous les enregistrements de compagnies sont retirés pour les répondants qui ont écrit au statisticien en chef pour s'opposer au partage de leurs données.

Un système généralisé (G-Confid) est utilisé pour évaluer et appliquer le contrôle de la divulgation des tableaux d'estimations. Des règles de sensibilité sont appliquées aux données et un patron de confidentialité est créé indiquant les cellules qui peuvent être publiées et celles qui ne le peuvent pas pour des raisons de confidentialité. Le système est en mesure d'évaluer automatiquement les relations entre des tableaux et relier les cellules à différentes sources. Le système peut aussi considérer les patrons de périodes précédentes et les révisions afin d'assurer l'exhaustivité et la cohérence de la confidentialité.

Révisions et désaisonnalisation

Les données révisées sont enregistrées dans la base de données jusqu'à douze mois après le mois de référence en cours. Les principales révisions sont intégrées au besoin.

Exactitude des données

L'enquête est un recensement de la population cible et le taux de réponse pour l'enquête est habituellement de 100 %. En conséquence, la sous-couverture est minimale, et le biais introduit résultant de la non réponse est minime. Si des changements sont reçus des répondants, les données sont incorporées, et les données disséminées sont révisées.

Date de modification :