Taux d'utilisation de la capacité (TUC)

Information détaillée pour deuxième trimestre de 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Trimestrielle

Numéro d'enregistrement :

2821

Les taux d'utilisation de la capacité sont des mesures de l'intensité avec laquelle les industries utilisent leur capacité de production. L'utilisation de la capacité est le pourcentage de la production réelle sur la production potentielle.

Date de la parution - 8 septembre 2017

Aperçu

Les taux d'utilisation de la capacité sont des mesures de l'intensité avec laquelle les industries utilisent leur capacité de production. L'utilisation de la capacité est le pourcentage de la production réelle sur la production potentielle.

Les données sont utilisées par des analystes économistes dans divers ministères et organismes du gouvernement canadien, comme Statistique Canada, la Banque du Canada, Finances Canada et Innovation, Sciences et Développement économique Canada, et dans divers organismes provinciaux, associations commerciales, universités et organismes internationaux, comme l'OCDE.

Période de référence : trimestre

Période de collecte : La semaine qui suit la période de référence

Sujets

  • Construction
  • Fabrication

Sources de données et méthodologie

Population cible

Industries productrices de biens non agricoles.

Élaboration de l'instrument

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Sources des données

Les données proviennent de diverses enquêtes de Statistique Canada et/ou d'autres sources.

Le taux d'utilisation de la capacité est le ratio entre la production réelle et la production potentielle. Les mesures de la production réelle correspondent aux mesures du produit intérieur brut (PIB) aux prix de base, désaisonnalisés, par branche d'activité (numéro d'enregistrement 1301). Les mesures de la production potentielle sont dérivées à partir de Stock et consommation de capital fixe non résidential (numéro d'enregistrement 2820).

Détection des erreurs

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Estimation

Les taux d'utilisation de la capacité sont le pourcentage de la production réelle par rapport à la production potentielle. Le produit intérieur brut (PIB) trimestriel par branche d'activité donne la mesure de la production réelle. Le PIB est utilisé avec le stock net de capital par branche d'activité selon le programme de Stock et consommation de capital fixe non résidentiel (numéro d'enregistrement 2820), pour la création de ratios de la production au capital.

Dans les industries de l'exploitation forestière et des services forestiers, des mines, carrières et puits de pétrole, de la production, le transport et la distribution d'électricité, et de la construction, la production potentielle par branche d'activité est déterminée par décomposition des tendances relatives aux ratios de la production au capital par la méthode du filtre de Hoddrick-Prescott.

Dans les industries manufacturières, on utilise une technique de minimisation quadratique de type Denton pour convertir les repères annuels en mesures trimestrielles utilisant les ratios de la production trimestrielle au capital. Par ailleurs, les niveaux repères annuels de l'utilisation de la capacité sont établis à l'aide de mesures découlant de l'Enquête annuelle sur les industries manufacturières et de l'exploitation forestière (EAMEF) (numéro d'enregistrement 2103) ainsi que d'autres renseignements sur l'activité économique.

Évaluation de la qualité

Dans les industries manufacturières, les niveaux repères annuels de l'utilisation de la capacité sont établis à l'aide de mesures découlant de l'Enquête annuelle sur les industries manufacturières et de l'exploitation forestière (EAMEF)(numéro d'enregistrement 2103) ainsi que d'autres renseignements sur l'activité économique. Ces données complémentaires servent à évaluer la validité des données estimées.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Il est impossible de calculer le degré d'erreur dans les estimations. La qualité des estimations peut être jugée à partir des révisions apportées et au moyen d'une évaluation subjective des sources de données et méthodes employées dans la préparation des estimations.

Date de modification :