Indice des prix des produits agricoles (IPPA)

Information détaillée pour juin 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Mensuelle

Numéro d'enregistrement :

5040

L'Indice des prix des produits agricoles (IPPA) est une série mensuelle publiée tous les trimestres. L'IPPA mesure la variation des prix que reçoivent les agriculteurs pour les produits agricoles qu'ils produisent et qu'ils vendent.

Date de la parution - 29 août 2017

Aperçu

L'Indice des prix des produits agricoles (IPPA) mesure la variation des prix que reçoivent les agriculteurs pour les produits agricoles qu'ils produisent et qu'ils vendent. Le prix des produits est établi à la première transaction, et les frais qui sont déduits avant qu'un producteur ne soit payé sont exclus. Par contre, les primes qui peuvent être attribuées à certains produits sont comprises.

L'indice des prix comporte des indices des cultures et du bétail distincts, des indices pour divers groupes de produits, tels que les céréales, les oléagineux, les cultures spéciales, les bovins et les porcs, et un indice global. Ces indices sont tous publiés mensuellement et annuellement aux échelons provincial et national. L'IPPA est un indicateur important de l'activité économique du secteur de l'agriculture. La série est utilisée par des économistes et des analystes du secteur agricole qui s'intéressent à la performance du secteur, aux prix courants des produits agricoles et à l'élaboration de politiques. Les renseignements fournis par l'IPPA servent aux producteurs, aux associations de producteurs, aux analystes des produits du secteur privé tels que les entreprises céréalières et les usines de transformation de la viande, aux exportateurs internationaux, au secteur bancaire et aux organismes gouvernementaux qui s'occupent des politiques agricoles. L'indice compare, en pourcentage, les prix agricoles courants aux prix pendant la période de référence temporelle, 2007=100.

Période de référence : La période pendant laquelle l'IPPA équivaut à 100; à l'heure actuelle, il s'agit de l'année 2007.

Période de collecte : Pour la plupart des produits inclus dans l'IPPA, le processus de collecte se déroule la première semaine suivant le mois de référence. Certaines des données sont recueillies tous les trimestres.

Sujets

  • Agriculture
  • Indices des prix de l'agriculture
  • Statistiques financières des exploitations agricoles

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'univers comprend toutes les exploitations agricoles canadiennes, telles que définies par le Recensement de l'agriculture.

Élaboration de l'instrument

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête longitudinale par échantillon.

La construction du panier de l'IPPA est basée sur le tableau CANSIM 002-0002, de la série Recettes monétaires agricoles, qui mesure tous les produits agricoles produits et vendus à l'extérieur du secteur et les ventes interprovinciales entre exploitations; toutes les ventes entre exploitations au sein d'une province sont exclues des estimations des recettes monétaires agricoles. Cependant, certaines des séries de prix, qui sont utilisées dans les recettes monétaires agricoles et pour la construction de l'IPPA, sont basées sur l'Enquête sur les prix des produits agricoles, qui comprend des enquêtes par sondage. Pour plus de renseignements, voir le numéro d'enregistrement 3436.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont tirées de fichiers administratifs et sont dérivées de diverses enquêtes de Statistique Canada et/ou d'autres sources.

Les données sur les prix (Enquête sur les prix des produits agricoles (EPPA) - numéro d'enregistrement 3436) et les données de la série Recettes monétaires agricoles (numéro d'enregistrement 3437) utilisées pour construire l'indice sont recueillies directement auprès des répondants des enquêtes, extraites de dossiers administratifs ou obtenues d'autres enquêtes de Statistique Canada et/ou d'autres sources.

Les prix de la plupart des produits agricoles produits au Canada sont relevés et publiés tous les mois dans le tableau CANSIM 002-0043. Les données administratives sur les prix proviennent de sources très diverses. Beaucoup sont recueillies directement auprès d'organismes de réglementation, comme Les Producteurs d'oeufs du Canada, de regroupements de producteurs agricoles, comme Grain Farmers of Ontario, et d'associations du marché, comme CANFAX. Certaines données sont recueillies et traitées par les ministères de l'Agriculture ou les organismes statistiques des provinces. En l'absence de données administratives, les prix sont relevés mensuellement dans le cadre de l'Enquête sur les prix des produits agricoles (numéro d'enregistrement 3436).

Dans de rares cas où, pour un produit particulier, aucun prix n'a été relevé en raison d'un niveau de production négligeable, des séries de substitution sont construites. Celles-ci peuvent être composées de plusieurs autres séries déclarées ayant été amalgamées.

Détection des erreurs

Pendant les opérations quotidiennes de relevé et de traitement des prix, on met beaucoup l'accent sur l'examen et l'évaluation des prix. Des agents spécialisés surveillent l'évolution du marché et examinent les variations de prix afin de les valider directement et de veiller à ce qu'elles soient représentatives de l'ensemble des fluctuations des prix des produits. En plus des méthodes de détection des erreurs appliquées à l'EPPA, les valeurs de l'indice sont examinées afin de déceler les valeurs aberrantes ou les variations inhabituelles. On doit à la fois employer des techniques de détection des valeurs aberrantes et utiliser son jugement pour détecter les erreurs. Dans les cas où les variations inhabituelles ne sont pas expliquées, les recherches nécessaires sont effectuées.

Imputation

L'imputation est généralement utilisée dans les cas de données manquantes. Un prix peut être manquant en raison d'un retard de déclaration ou du fait que la tendance de mise en marché saisonnière d'un produit a été interrompue parce qu'il n'a pas été vendu au cours d'un mois donné. Le plus souvent, le dernier prix déclaré est utilisé, ou une estimation est effectuée en fonction de la tendance des prix observée pour le même produit dans d'autres provinces.

Estimation

Pondération et enchaînement

Les poids des produits utilisés pour l'IPPA sont basés sur la série Recettes monétaires agricoles, tableau CANSIM 002-0002. L'IPPA est fondé sur un panier quinquennal qui est mis à jour annuellement. Il saisit les variations continues des produits agricoles produits et vendus. L'établissement du panier est décalé de deux ans, à cause de la disponibilité des données sur les recettes monétaires agricoles, et afin de réduire le nombre de révisions apportées à l'indice. Par conséquent, les années utilisées en vue d'établir le panier pour l'année y sont y-6 à y-2.

Le diagramme de pondération saisonnière s'appuie sur les mises en marché mensuelles de produits de 2006 à 2010. Ce diagramme de pondération demeure constant et est mis à jour régulièrement, par exemple pendant les révisions intercensitaires ou lorsque la base temporelle est révisée. L'indice annuel pour une année donnée est une moyenne pondérée des nombres-indices mensuels correspondants.

Données historiques

Les séries historiques comprennent toutes les données pour les mois précédant janvier 2002. Elles ont été obtenues en appariant les indices des séries de l'IPPA basées sur 2007 et des séries correspondantes de l'IPPA basées sur 1997. Ces séries historiques ont été obtenues en convertissant l'année de base des séries de l'IPPA basées sur 1997 en utilisant, comme facteur de changement de base, le ratio de 100 à l'indice moyen annuel de 2007.

Évaluation de la qualité

Les données sur les prix des produits sont surveillées et examinées grâce à l'analyse des tendances et à la détection des valeurs aberrantes. Certaines des données administratives sont déjà vérifiées par des organismes sources. Les données sont analysée afin vérifier l'intégrité des séries chronologiques, d'établir des liens avec les événements économiques courants, de cerner les problèmes découlant des données de base et d'assurer la cohérence.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

En général, l'indice peut être révisé pour l'année civile en cours. En mai et en novembre, les deux années civiles précédentes peuvent être révisées. Tous les cinq ans, une révision historique est effectuée en fonction des résultats du dernier Recensement de l'agriculture.

L'IPPA n'est pas corrigé en fonction des variations saisonnières, mais il utilise le panier saisonnier puisque la mise en marché d'à peu près tous les produits agricoles est saisonnière. L'indice correspond à la composition des produits agricoles vendus au cours d'un mois donné. L'IPPA permet de comparer, en pourcentage, les prix d'une période donnée aux prix de l'année de base officielle qui est actuellement 2007=100.

Exactitude des données

L'exactitude de l'évaluation de la qualité dépend des données pondérées sur les prix et les recettes monétaires agricoles. Les méthodologies de l'indice et de la série sur les prix ayant servi à établir l'indice constituent un moyen de contrôler les erreurs et d'en limiter les effets possibles. Cependant, les données administratives et les données d'enquête sont sujettes à différents genres d'erreur. Les données administratives et les données d'enquête peuvent contenir divers types d'erreurs. Les données administratives peuvent contenir des erreurs non dues à l'échantillonnage, comme les erreurs de saisie des données, tandis que les données d'enquête peuvent comporter des erreurs non dues à l'échantillonnage et des erreurs d'échantillonnage.

La fiabilité statistique des indices composites de prix est plus difficile à évaluer que la plupart des autres séries statistiques en raison de la complexité de l'indice, ainsi que des problèmes statistiques associés aux variations de prix composites. Les intervalles de confiance ne sont pas calculés en raison de la nature longitudinale de la série d'indices de prix. La série d'indices publiés est réputée suffisamment précise pour la plupart des fins pratiques. L'exactitude est à son meilleur aux niveaux géographiques et aux niveaux de groupes de produits supérieurs en raison des plus gros échantillons de prix. En général, l'exactitude des données pour un groupe de produits est meilleure aux niveaux du Canada, de l'Est et/ou de l'Ouest qu'à l'échelon provincial.

Documentation

Date de modification :