Investissement en construction de bâtiments non résidentiels

Information détaillée pour deuxième trimestre de 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Trimestrielle

Numéro d'enregistrement :

5014

L'investissement en construction de bâtiments non résidentiels représente la valeur des dépenses des entreprises et des gouvernements en bâtiments non résidentiels, c'est-à-dire en bâtiments industriels, commerciaux et institutionnels.

Date de la parution - 17 juillet 2017 (Premier d'une série de communiqués pour cette période de référence.); 1er septembre 2017 (données révisées).

Aperçu

Les données de l'investissement en construction de bâtiments non résidentiels donnent une image statistique détaillée de cette activité au Canada, dans les provinces et territoires et également, dans les régions métropolitaines de recensement (RMR). L'investissement en construction de bâtiment non résidentiel exclut les dépenses en travaux de génie (pont, route, barrage électrique, etc.) et les dépenses en construction résidentielle.

Ces statistiques sont utilisées par un éventail d'économistes et d'analystes des secteurs privé et public.

Période de référence : Trimestrielle

Période de collecte : Au cours du mois suivant la période de référence

Sujets

  • Construction
  • Construction non résidentielle

Sources de données et méthodologie

Population cible

Tous les investissements en bâtiment non résidentiel tel que définit par l'enquête sur les dépenses en immobilisation et en réparations (numéro d'enregistrement 2803) par type d'actif, regroupé sous les composantes commerciales, industrielles et institutionnelles.

Élaboration de l'instrument

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Sources des données

Les données proviennent de diverses enquêtes de Statistique Canada et/ou d'autres sources.

L'Investissement en construction de bâtiments non résidentiels est principalement calculé à partir des données de l'Enquête des permis de bâtir (numéro d'enregistrement 2802). Des données provenant de sources externes telles que Canadata sont également utilisées. Enfin, les estimés sont ajustés en fonction des données des Comptes nationaux du produit intérieur brut en termes de revenus et de dépenses (numéro d'enregistrement 1901).

Détection des erreurs

La plupart des erreurs de déclaration et de saisie des données sont corrigées à travers des intrants automatisés et des procédés complexes de revue des données. Des procédures de contrôle qualitatif rigoureuses sont utilisées afin de s'assurer que l'entrée, la collecte, la codification ainsi que le traitement des données soient effectués avec le plus de précision possible. Des vérifications sont également effectuées sur les totalisations et l'ordre de grandeur des données.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

L'investissement en construction de bâtiments non résidentiels est calculé à partir des données de l'Enquête des permis de bâtir, qui recueille de l'information sur les intentions de construction. Des modèles de mise en place sont attribués pour chaque type de bâtiment (industriel, commercial et institutionnel). Ces modèles servent à répartir la valeur des permis de bâtir selon la durée des travaux. Les modèles diffèrent selon la valeur du projet de construction car un projet de plusieurs millions prendra généralement plus de temps à être complété qu'un projet d'une centaine de milliers de dollars. Les données de l'Enquête annuelle sur les dépenses en immobilisation et en réparations : réelles, provisoires, perspectives (numéro d'enregistrement 2803) sont utilisées comme source de données complémentaires, permettant d'effectuer des modifications, si nécessaire, aux valeurs des projets et aux durées. Les données de l'investissement en construction de bâtiments non résidentiels tiennent également compte des valeurs repères d'investissement en ouvrage non résidentiel du Système canadien des comptes macroéconomiques, qui sont publiées trimestriellement. Ces mises à niveau sont nécessaires car les permis de bâtir n'incluent pas certains coûts additionnels supplémentaires tels que le coût des travaux d'architecture et les frais légaux. De plus, les permis de bâtir ne tiennent pas toujours compte des changements dans la construction qui se produisent après le début des travaux.

Évaluation de la qualité

Avant la diffusion des données, les résultats sont analysés en vue d'assurer leur comparabilité. Le tout inclut un examen détaillé : des nouveaux permis délivrés (en particulier pour les plus grands projets), des conditions économiques générales et des informations provenant d'autres sources externes. Des analyses des tendances d'un trimestre à l'autre et d'une année à l'autre sont effectuées sur les estimations à l'échelle nationale, par province et par type de structure afin d'analyser les grandes variations. Ces changements sont validés en examinant les microdonnées des permis, en consultant d'autres sources de données telles que Canadata et en consultant des intervenants internes.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Les estimations produites pour chaque trimestre sont révisées lorsque celles des trimestres subséquents de la même année sont publiées. Sur une base annuelle, lors de la diffusion du troisième trimestre, les estimations sont révisées pour les quatre années précédentes.

Les données sont désaisonnalisées.

Exactitude des données

Il est impossible de calculer le degré d'erreur dans les estimations. La qualité des estimations peut être jugée à partir des révisions apportées et au moyen d'une évaluation des sources de données et méthodes employées dans la préparation des estimations.

Date de modification :