Enquête sur l'information financière des universités et collèges (IFUC)

Information détaillée pour 2015-2016

Statut :

Active

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

3121

L'enquête vise à recueillir des renseignements financiers (revenus et dépenses) au sujet de l'ensemble des universités et des collèges conférant des diplômes au pays.

Date de la parution - 13 juillet 2017

Aperçu

L'Enquête sur l'information financière des universités et collèges vise à recueillir des renseignements financiers (revenus et dépenses) sur l'ensemble des universités et des collèges conférant des diplômes au Canada.

Cette information aide à mieux saisir la situation financière pour ce niveau d'éducation. Cette enquête classifie les sources de revenus reçus (subventions, frais, dons et revenus de placement), par fonds tels que : fonctionnement général, recherche subventionnée et immobilisations.

Les dépenses incluent le fonctionnement général, l'objectif spécifique et fiducie, la recherche subventionnée, les entreprises auxiliaires et les immobilisations. Les dépenses de fonctionnement général incluent les salaires et traitements, le matériel et fournitures, les services publics, les services contractuels ainsi que les bourses d'études, bourses d'entretien et prix. Ces dépenses peuvent également être classifiées par fonction (enseignement et recherche non subventionnée, bibliothèque, bâtiments et terrains et services aux étudiants).

Période de référence : Année financière

Période de collecte : Entre septembre et mars de l'année suivante.

Sujets

  • Éducation, formation et apprentissage
  • Finances de l'éducation

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible se compose de tous les établissements conférant des diplômes (universités et collèges) au Canada.

Élaboration de l'instrument

La collecte se fait au moyen de deux questionnaires distincts :
a) Enquête réalisée en collaboration avec l'Association canadienne du personnel administratif universitaire (ACPAU) :
Le questionnaire de cette enquête a été conçu et mis en oeuvre par le Comité des finances de l'ACPAU, qui regroupe des administrateurs financiers de six universités. Le Comité, qui se rencontre deux fois l'an, discute et met en oeuvre tout changement proposé au questionnaire et à la brochure explicative.

b) Questionnaire destiné aux non-membres de l'ACPAU :
Ce questionnaire est le même que celui destiné aux membres de l'ACPAU. Toute modification apportée au questionnaire des membres de l'ACPAU (et à la brochure explicative) l'est également à celui-ci.

On a révisé ces questionnaires la dernière fois pour le cycle de l'année 2003-2004 en y ajoutant une nouvelle colonne (« Relations extérieures ») au tableau 4.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Aucun échantillonnage n'est fait, les données étant recueillies pour toutes les unités de la population cible.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2016-09-29 à 2017-02-03

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants et sont tirées de fichiers administratifs.

Toutes les universités sauf celles de l'Ontario qui sont membres de l'ACPAU font leur déclaration au moyen du questionnaire. Le questionnaire Information financière des universités et collèges (IFUC) est disponible, tant dans sa version pour les membres que pour les non-membres de l'ACPAU, sur support papier ou électronique (Excel). La plupart des répondants répondent au questionnaire électronique et le retournent sur CD.

Les universités de l'Ontario membres de l'ACPAU font leur déclaration à leur propre organe de collecte (le Council of Finance Officers -- Universities of Ontario (COFO)). Cette information est envoyée à Statistique Canada (SC) dans un gros fichier non hiérarchique. Les données obtenues du COFO sont ensuite mises en correspondance et intégrées pour être converties au format de la base de données de l'ACPAU.

Tous les documents sont expédiés par la poste par la Division des opérations et de l'intégration (DOI). Les questionnaires destinés aux membres de l'ACPAU sont retournés au siège social de l'ACPAU, où ils sont copiés, puis acheminés à la DOI pour qu'on les y traite. Les données fournies par les non-membres de l'ACPAU et par le COFO sont envoyées directement à Statistique Canada. La DOI assure un suivi téléphonique auprès de tous les établissements, qu'ils soient membres ou non de l'ACPAU.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration.

Détection des erreurs

Le système CONVERT, mis au point par la Division du développement de systèmes, soumet les données entrantes à plusieurs vérifications pour veiller à ce qu'elles répondent aux principaux critères (numérique, recoupement ou report de données adéquats, totaux, etc.).

Le fichier terminé est ensuite assujetti à un programme SAS (Statistical Analysis System) qui compare les résultats de chaque établissement à ceux déclarés l'année précédente. Toute variation importante est analysée avec les répondants.

La DOI effectue un autre envoi par la poste, après le traitement des données, à tous les établissements du COFO afin qu'ils puissent comparer les réponses initiales qu'ils ont remises au COFO avec les données de l'ACPAU ayant fait l'objet d'une mise en correspondance. Statistique Canada apporte tout rajustement requis par les répondants. Avant de publier les données, Statistique Canada remet le fichier de l'ACPAU au Comité des finances de l'ACPAU afin qu'il le vérifie une dernière fois.

Imputation

Les réponses manquantes, non valides ou incohérentes (c.-à-d. après de multiples tentatives de suivi), sont imputées à partir d'estimations historiques à l'aide des réponses fournies les années précédentes par l'établissement en question et du taux d'inflation ou de déflation, calculé en fonction du nombre d'inscriptions actuel et/ou des variations de l'Indice des prix à la consommation (IPC).

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

Chaque établissement retourne son questionnaire accompagné d'états financiers vérifiés, garantissant ainsi l'exactitude des données. Il n'empêche que chaque année, la comparabilité des données (augmentation en pourcentage pour les principales cellules) fait l'objet d'un examen pour chaque université et collège, et tout écart important est analysé avec le répondant et entraîne des modifications, s'il y a lieu.

Contrôle de la divulgation

La Loi interdit à Statistique Canada de rendre publique toute donnée susceptible de révéler de l'information obtenue en vertu de la Loi sur la statistique et se rapportant à toute personne, entreprise ou organisation reconnaissable sans que cette personne, entreprise ou organisation le sache ou y consente par écrit. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

L'ACPAU prépare la lettre de présentation, y compris l'autorisation de diffuser des données au niveau institutionnel. Étant donné que le questionnaire est, strictement parlant, le leur (n'arborant pas le logo de SC), l'information n'est pas confidentielle.

Dans le cas des établissements non-membres de l'ACPAU, une lettre de présentation est envoyée à chaque établissement pour lui demander de participer et de signifier par écrit, en remplissant le formulaire d'autorisation joint, sa permission de diffuser publiquement les données. Les données provenant des établissements non-membres de l'ACPAU sont amalgamées au niveau provincial aux données provenant des établissements membres de l'ACPAU.

Les données des établissements non-membres de l'ACPAU ne sont pas diffusées publiquement au niveau institutionnel. Elles ne peuvent l'être qu'au niveau provincial.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Toute enquête peut donner lieu à des erreurs. La présente enquête donne lieu à des erreurs non dues à l'échantillonnage, car aucun processus d'échantillonnage n'a été utilisé pour produire les résultats finaux. Bien que des efforts considérables soient déployés pour veiller à ce que les universités et collèges préparent l'information conformément à la brochure explicative fournie afin d'assurer la comparabilité des données agrégées et de garantir la cohérence et la comparabilité au fil du temps des données déclarées par les établissements, d'importantes différences entre les opérations et les politiques de financement et de comptabilité des établissements ou, encore, les façons différentes qu'ont ceux-ci d'interpréter et de mettre en oeuvre les lignes directrices que contient la brochure explicative influent sur la comparabilité de l'information au fil du temps et entre les établissements.

Le taux de réponse est de 100 % pour les établissements membres de l'ACPAU. Dans le cas des établissements qui ne sont pas membres de l'ACPAU, les réponses manquantes sont imputées comme indiquées ci-dessus.

Date de modification :