Enquête sur le travail independant (ETI)

Information détaillée pour 2000

Statut :

Inactive

Fréquence :

Une fois

Numéro d'enregistrement :

3850

L'enquête a été menée par Statistique Canada pour le compte de Développement des ressources humaines Canada (DRHC). Elle a permis de recueillir des données sur les caractéristiques sociodémographiques des travailleurs indépendants ainsi que sur leurs heures de travail, leur expérience de travail antérieure, leur participation à un régime de soins dentaires, de soins de santé complémentaires et d'assurance invalidité, leur sécurité financière et leur attitude envers le travail indépendant.

Date de la parution - 29 janvier 2002

Aperçu

L'objectif premier de cette enquête est de fournir un profil des personnes dont l'emploi principal est un travail indépendant. Voici les sujets qui seront abordés :

- les raisons qui poussent les gens à devenir travailleur indépendant, c'est-à-dire la récession ou la « force d'attraction structurelle » (travail indépendant résultant d'une incapacité à se trouver un emploi rémunéré convenable) par rapport à l'esprit d'entreprise (travail indépendant par choix parce que l'on préfère « être son propre patron »);

- les différences entre les caractéristiques socio-économiques de ceux qui ont été forcés à devenir travailleur indépendant et de ceux qui ont été attirés par le travail indépendant;

- les raisons de l'accroissement du travail indépendant à son propre compte, plus précisément des changements dans les relations de travail;

- l'étendue et les sources de la protection

- l'incidence de la formation formelle;

- les obstacles à la formation;

- la formation informelle comme solution de rechange à la formation formelle;

- la perception des répondants de leur stabilité financière;

- les mécanismes de résolution des problèmes financiers personnels;

- l'intérêt d'avoir un programme d'assurance offrant une protection dans le cas où une conjoncture économique défavorable causerait des problèmes financiers personnels; et

- l'adhésion aux associations professionnelles et corporatives.

Période de collecte : La période de collecte a été prolongée d'une semaine au delà de la semaine régulière d'interviews de l'EPA du 16 au 22 avril 2000.

Sujets

  • Emploi et chômage
  • Travail

Sources de données et méthodologie

Population cible

Comme l'Enquête sur le travail indépendant (ETI) a été menée en avril 2000 auprès d'un sous-échantillon des logements inclus dans l'échantillon de l'EPA, son plan d'échantillon est donc étroitement lié à celui de l'Enquête sur la population active.

L'EPA est une enquête-ménages mensuelle dont l'échantillon est représentatif de la population civile hors institutions de 15 ans ou plus des 10 provinces canadiennes. Sont expressément exclus du champ d'observation de l'enquête les résidents du Yukon, du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest, les personnes vivant dans des réserves indiennes, les membres à temps plein des Forces armées canadiennes et les détenus des établissements correctionnels. Ces groupes représentent ensemble environ 2 % de la population de 15 ans ou plus.

On a utilisé pour l'Enquête sur le travail indépendant cinq des six groupes de renouvellement inclus dans l'échantillon de l'EPA d'avril 2000. Pour l'Enquête sur le travail indépendant, on a modifié la couverture de l'EPA afin d'y inclure seulement les membres éligibles du ménage. Afin d'être admissible pour le supplément, la personne devait être âgée de 15 à 69 ans et dont l'emploi principal est un travail indépendant au moment de la semaine de référence en avril 2000. Les étudiants à plein temps et ceux qui, en moyenne, travaillent moins de 11 heures par semaine ont été exclus.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire était testé en utilisant des groupes de discussion.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

L'Enquête sur le travail indépendant a été menée auprès d'un sous-échantillon de l'Enquête sur la population active d'avril 2000. L'échantillon de l'EPA repose sur un échantillonnage probabiliste stratifié faisant appel à un plan à plusieurs degrés à tous les stades de ce dernier. Au total, 6 623 personnes étaient admissibles à l'ETI.

L'échantillon de l'ETI comprenait les personnes qui satisfaisaient aux critères de cette enquête lors de l'interview de l'EPA menée en avril. Les personnes qui n'ont pas répondu à l'EPA ainsi que celles pour qui aucune information n'avait été obtenue à l'égard du nombre d'heures qu'elles travaillaient ou au sujet de leurs études n'étaient pas interviewées.

Le facteur décisif garantissant la qualité de l'échantillon de l'ETI était la capacité de l'EPA d'identifier correctement tous les répondants qui étaient travailleurs indépendants durant la semaine de référence (peu importe s'ils avaient travaillé ou non durant cette semaine-là). Comme les interviews de l'EPA sont menées avec et sans personnes interposées, les interviews de l'ETI (toutes menées sans personnes interposées) devaient vérifier la situation de travailleur indépendant des répondants pour qui les renseignements de l'EPA étaient obtenus auprès d'un autre membre du ménage. Des 1 480 répondants à qui nous avons demandé la confirmation de leur situation, seulement 24 ne se considéraient pas comme travailleurs indépendants durant la semaine de référence et ont été exclus de l'enquête.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les intervieweurs saisissent directement les réponses aux questions de l'enquête au moment de l'interview à l'aide d'une version automatisée du questionnaire.

Après avoir terminé les questions de l'Enquête sur la population active, l'intervieweur demandait à parler à la personne admissible à l'Enquête sur le travail indépendant. Si cette personne n'était pas disponible, l'intervieweur prenait rendez-vous pour rappeler à un moment qui convenait mieux. Les réponses par personne interposée n'étaient pas autorisées; la période de collecte a donc été prolongée d'une semaine pour permettre aux intervieweurs de rejoindre les personnes admissibles à l'ETI.

Pendant le traitement des données de l'ETI, il a été observé qu'en raison d'une erreur due aux intervieweurs, 28 % des répondants admissibles n'ont pas été interrogés sur leurs horaires et leurs conditions de travail, même si ce bloc de questions s'appliquait à eux (les agriculteurs et les pêcheurs n'étaient pas visés). En décembre 2000, les répondants qui n'avaient pas répondu à ce bloc ont été contactés à nouveau et 90 % d'entre eux ont répondu aux questions. Pour ceux qui n'ont pas fourni de réponses, ces variables demeurent « non déclarées ».

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

La saisie des données a été effectuée lors des interviews assistées par ordinateurs. Le programme de saisie des données a suivi le déroulement du questionnaire et a vérifié à mesure si les codes se trouvaient dans les limites établies.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

Les principes régissant le calcul des poids de l'ETI et de l'EPA sont les mêmes. Néanmoins, plusieurs ajustements sont apportés aux poids de l'EPA afin de dériver un poids définitif pour les enregistrements individuels sur le fichier de microdonnées de L'Enquête sur le travail indépendant.

1) Un ajustement pour tenir compte de l'utilisation de seulement cinq des six groupes de renouvellement de l'EPA pour l'ETI.
2) Un ajustement pour tenir compte de la non réponse additionnelle à l'enquête supplémentaire, c.à-d. la non réponse à l'ETI par des personnes qui ont répondu à l'EPA et qui étaient admissible à l'ETI.
3) Un ajustement pour calibrer les poids en fonction des totaux par groupe de province-âge-sexe pour la population de travailleurs autonomes, une fois effectués les deux premiers ajustements.

Dans toutes les provinces sauf celles de la région de l'Atlantique, il y avait huit groupes sexe-âge - hommes et femmes répartis en groupes d'âge (15-34, 35-44, 45-54, 55+). Dans les provinces de l'Atlantique, les deux groupes les plus âgés ont été combinés en un seul groupe (45+) pour les hommes et les femmes, ce qui donne six groupes seulement.

Évaluation de la qualité

Énormément de temps et d'efforts ont été consacrés à réduire les erreurs non dues à l'échantillonnage dans l'enquête. Des mesures d'assurance de la qualité ont été prises à chacune des étapes du cycle de collecte et de traitement des données afin de contrôler la qualité des données. Les intervieweurs ont reçu un manuel détaillé ainsi qu'un cahier d'autoformation renfermant des cas simulés de l'Enquête sur le travail indépendant. Les intervieweurs principaux étaient disponibles à recevoir les questions des intervieweurs.

Ces mesures ont inclus une formation étendue des intervieweurs quand aux procédures d'enquête et de l'application d'interviews assistées par ordinateur (IAO), l'observation des intervieweurs pour détecter les problèmes liés à la conception du questionnaire ou à la mauvaise compréhension d'instructions et de l'essai de l'application IAO afin d'assurer que les vérifications d'intervalles, les contrôles et le déroulement des questions avaient tous été programmés correctement.

Contrôle de la divulgation

La Loi interdit à Statistique Canada de rendre publique toute donnée susceptible de révéler de l'information obtenue en vertu de la Loi sur la statistique et se rapportant à toute personne, entreprise ou organisation reconnaissable sans que cette personne, entreprise ou organisation le sache ou y consente par écrit. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Il convient de souligner que les fichiers de microdonnées « à grande diffusion » diffèrent sous un certain nombre d'aspects importants des fichiers « maîtres » de l'enquête que conserve Statistique Canada. Ces différences sont le résultat de mesures prises pour protéger l'anonymat des répondants à un questionnaire d'enquête. Nous assurons la confidentialité en supprimant et en regroupant des variables qui pourraient servir à l'identification d'individus.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Pour l'ETI, menée en avril 2000, le taux de réponse s'établissait à 60,6 %.

Veuillez consulter le Guide de l'utilisateur pour obtenir de l'information détaillée.

Documentation

Date de modification :