Enquête sur l'innovation, les technologies et pratiques dans les industries de la construction et les industries connexes

Information détaillée pour 1999

Statut :

Inactive

Fréquence :

Une fois

Numéro d'enregistrement :

4224

Cette enquête a pour objet de recueillir des données sur l'innovation, sur les technologies et les pratiques organisationnelles de pointe de l'industrie de la construction et des industries connexes.

Date de la parution - 26 octobre 1999

Aperçu

Cette enquête a pour objet de recueillir des données sur l'innovation, sur les technologies et les pratiques organisationnelles de pointe de l'industrie de la construction et des industries connexes.

Ces données seront utilisées par les entreprises pour analyser les marchés, par les associations commerciales pour étudier lea performance et d'autres caractéristiques des secteurs d'activité qu'elles représentent, et par les administrations pour élaborer les politiques économiques nationales et régionales.

Activité statistique

Les sciences et la technologie (S&T) et la société de l'information ont une incidence sur notre travail, nos affaires et nos vies. Ces concepts sont étroitement interreliés : les sciences fournissent de nouvelles façons de comprendre le fonctionnement du monde, la technologie se sert de cette nouvelle compréhension pour l'élaboration de produits et services innovateurs, et la société de l'information est l'un des résultats de ces innovations.

Les gens s'adressent à Statistique Canada pour obtenir une mesure et une explication des répercussions sociales et économiques de ces changements.

Ce programme vise à élaborer des indicateurs utiles à l'égard de l'activité liée aux sciences et à la technologie au Canada, dans un cadre les regroupant de manière cohérente.

Sujets

  • Construction
  • Innovation
  • Science et technologie

Sources de données et méthodologie

Population cible

Des entreprises classifiées dans l'industrie de la construction ayants des revenus plus que 50 000 $.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire a été conçu conjointement par un groupe de travail constitué de représentants de la Division des sciences, de l'innovation et de l'information électronique de Statistique Canada et de l'Institue de recherche en construction du Conseil national de recherches du Canada. Il a été mis au point avec la contribution d'experts de l'industrie, au sein du groupe de travail, ainsi que d'associations industrielles auprès des quelles on a tenu des consultations et des tables rondes. On a assuré la mise à l'essai du questionnaire, afin de veiller à ce que les questions soient bien comprises par les répondants de l'industrie.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête par échantillon.

L'échantillon a été tiré de façon aléatoire de la populations des pseudo-entreprises, laquelle a été stratifiée selon la province et la taille. Quatorze catégories fondées sur les codes du SCIAN ont été utilisées. Un échantillon d'environ 2 500 unités on été tiré.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les fournisseurs de matériaux, de fournitures, d'outillage ou de machinerie constituent la source d'information au sujet des technologies et des pratiques de pointe utilisée par le pourcentage le plus important d'entreprises, les trois quarts d'entre elles indiquant cette source. Les revues et bulletins spécialisés sont une source d'information pour la moitié des entre prises, suivis par les cleints, qui sont une source d'information pour 44% des entreprises. Les ingénieurs conseils et les entrepreneurs généraux sont une source d'information pour quatre entreprises sur dix.

Le questionnaire a été envoyé par la poste au chef de la direction de l'entreprise. Des suivis par courrier, par téléphone et par télécopieur ont ensuite éeé effectués auprès des non-répondants.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent aux données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Exactitude des données

Le taux de réponse global pour l'enquête a éyté de 75 %, soit 1 800 questionnaires remplis.

La fiabilité des données a été évalué selo la convention suivante.
A=Très bonne - moins de 2.5 %
B= Bonne - plus de 2.5% et moins de 7.5%
C= Bonne à faible - utiliser avec précaution - plus de 7.5 % et moins de 15%
D= Très faible - peut ne pas être acceptable - plus de ou égal à 15%.

Date de modification :