Enquête sur les établissements de soins de longue durée (EESLD)

Information détaillée pour 1er avril 2013 au 31 mars 2014

Statut :

Inactive

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

5203

Cette enquête collecte des données sur des établissements de soins de santé non aigus qui fournissent à des résidents des soins de surveillance médicale ou d'infirmiers professionnels ou davantage.

Date de la parution - 4 mai 2015

Aperçu

L'enquête sur les établissements des soins de longue durée (EESLD) est une enquête à frais recouvrables qui collecte des données sur les établissements de soins pour bénéficiaire internes de niveau de soins élevés. Cette enquête est collectée pour les besoins statistiques de Santé Canada, de l'Agence de santé publique du Canada et de l'Institut canadien de l'information sur la santé.

Sujets

  • Aînés
  • Incapacité
  • Santé
  • Santé et incapacité chez les aînés
  • Services de soins de santé

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible comprend tous les établissements de soins de longue durée de toutes les provinces du Canada à l'exception du Québec qui ne font pas partie d'un centre hospitalier. Ce sont les établissements de quatre lits ou plus fournissant des services de soins non aigus à des résidents qui nécessitent au moins un certain niveau de surveillance médicale ou de soins infirmiers professionnels. Les établissements concernés peuvent fournir des soins aux personnes âgées, aux personnes souffrant d'un handicap physique ou développemental, aux personnes souffrant de troubles psychiatriques, aux personnes souffrant de dépendance ou aux enfants souffrant de troubles émotifs.

Chaque année, les ministères de la Santé ou des Services sociaux provinciaux et territoriaux sont invités à mettre à jour le répertoire des établissements de soins pour bénéficiaires internes duquel les on tire la liste des établissements de soins de longue durée.

Élaboration de l'instrument

L'EESLD reprend le même questionnaire que l'enquête sur les établissements de soins pour bénéficiaires internes (numéro d'enregistrement 3210). La collecte de données sur les établissements de soins pour bénéficiaires internes a commencé en 1974 par la création d'un répertoire d'après une liste d'adresses établie par Santé Canada en se basant sur les établissements qui recevaient des indemnités du Régime d'assistance publique du Canada (RAPC). Le questionnaire a été développé durant cette période et a peu changé depuis. La version électronique du questionnaire a été élaborée en 2010.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Aucun échantillonnage n'est fait, les données étant recueillies pour toutes les unités de la population cible.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2014-05-01 à 2014-10-15

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Pour l'EESLD, une version électronique du questionnaire est utilisée. Les établissements sont contactés par téléphone afin de fournir une adresse électronique pour qu'ils puissent participer à l'enquête. À la fin de l'enquête, les établissements qui n'ont pas complété le questionnaire sont contactés par téléphone et encouragés à compléter le questionnaire.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Les questionnaires sont vérifiés en groupes, selon la province, la caractéristique principale et le nombre de lits, pour s'assurer de la cohérence des données déclarées. Chaque questionnaire est comparé, section par section, à ceux remplis les années précédentes par l'établissement. Les variations importantes, de l'ordre de 20 % par exemple, observées sans que le nombre de lits n'ait changé sont signalées au superviseur. Si rien n'indique que les subventions accordées par la province ont été modifiées, le superviseur prend des dispositions pour effectuer un suivi auprès de l'établissement. Si des états financiers ou des états vérifiés sont joints à la déclaration, on s'efforce d'utiliser ces données aux fins de la vérification.

On effectue un certain nombre de vérifications en direct qui, pour la plupart, visent à s'assurer que la valeur de la cellule tombe dans une fourchette acceptable ou à vérifier la relation avec les données d'une autre cellule. Les valeurs des colonnes sont additionnées automatiquement afin de comparer les totaux obtenus à ceux fournis par l'établissement. Des contrôles de cohérence sont également intégrés au processus.

Quand la valeur d'une cellule tombe en dehors de la fourchette normale, précisée dans les règles de vérification, le système produit une demande de renseignements. Les demandes de renseignements sont traitées par le superviseur qui communique avec un représentant de l'établissement ou avec la personne-ressource de la province.

Imputation

L'imputation pour les institutions non répondantes totales ou partielles a été faite pour chaque institution en imputant la valeur prédite d'une régression multivariée via la procédure GLM de SAS pour les totaux de revenus, dépenses et nombre d'heures travaillées. Les variables indépendantes sont essentiellement les caractéristiques de l'institution telles qu'obtenues du ministère de la santé provincial. Parmi ces caractéristiques on retrouve le type de service, le type de propriété, la région ou la province, le niveau de soins et la capacité de lits maximale. Les autres cellules ont été imputées en appliquant un poids correspondant à leur proportion de ces totaux dans des institutions semblables. Un grand soin a été pris pour assurer que les réponses partielles des institutions n'aient pas été remplacées par des estimations et que l'ensemble des résultats reste cohérent.

Estimation

Comme l'imputation se fait pour chaque institution et que cette enquête est en fait un recensement, l'estimation des données n'est que la somme des données imputées ou déclarées dans chaque catégorie publiée. Ces catégories sont généralement la province, le service et les caractéristiques des résidents.

Évaluation de la qualité

L'évaluation de la qualité considère le changement de certaines variables par rapport à l'année précédente telles que le taux de réponse, la croissance des revenus et des dépenses, le coût par résident par jour, etc. Des comparaisons sont également effectuées entre certaines variables clés telles que le type de résident comparé au type d'établissement.

On effectue une évaluation par quotient (en plus d'une évaluation du coût par résident/jour) pour s'assurer que les variables clés se trouvent dans une plage raisonnable (par exemple, le nombre d'heures accumulées divisé par le nombre d'employés donne le nombre d'heures par employé).

Les données pour certaines variables fournies par les répondants, par exemple le nombre de lits réglementaires et les principales caractéristiques des résidents, sont aussi comparées aux données provinciales par souci d'uniformité.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent aux données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

La participation à l'enquête est obligatoire aux termes de la Loi sur la statistique. Le taux de réponse à l'enquête a été de 85 % des établissements de soins longue durée pour l'année de référence 2014. Cela réfère a tout établissement ayant répondu à une partie quelconque du questionnaire. Cependant, le taux de réponse varie selon les et environ 63% des établissements ont répondu le questionnaire au complet.

Documentation

  • Tableau de concordance
    Le tableau de concordance est un document interne de Statistique Canada utilisé pour associer les données provenant des états financiers des établissements de soins de longue durée aux cellules correspondantes figurant dans le questionnaire. Par la publication de ces documents, Statistique Canada vise à renseigner la communauté des chercheurs et le grand public au sujet des concepts de l'enquête. Les répondants peuvent également utiliser le tableau pour remplir leur questionnaire à partir de leurs états financiers ou d'autres données financières.

    Le tableau de concordance est formé d'une liste alphabétique de comptes couramment rencontrés dans les états des résultats des établissements de soins de longue durée. Ces comptes sont associés à leur cellule correspondante figurant dans le questionnaire. Inversement, la liste des cellules est associée aux comptes correspondants. Les comptes sont décrits dans les deux langues officielles. Cependant, certains comptes n'ont pas été traduits parce qu'ils sont propres à certaines provinces.
Date de modification :