Enquête sur les expériences de la maternité (EEM)

Information détaillée pour 2006

Statut :

Inactive

Fréquence :

Une fois

Numéro d'enregistrement :

5019

L'Enquête sur les expériences de la maternité est la première enquête au Canada sur la grossesse, le travail, l'accouchement et la période post-natale. C'est un projet principal du Système canadien de surveillance périnatale de l'Agence de santé publique du Canada qui parrainait cette enquête.

Date de la parution - 27 novembre 2007 (Un rapport complet sur l'EEM sera publié par l'Agence de la santé publique du Canada en octobre 2008.)

Aperçu

L'Enquête sur les expériences de la maternité a été la première enquête nationale consacrée à ce sujet au Canada. Elle avait pour but de recueillir de l'information des nouvelles mères sur d'importants indicateurs de santé périnatale, notamment :
- santé et soins de santé pendant la grossesse
- pratiques de travail et d'accouchement, et évaluation globale de l'expérience
- caractéristiques et santé du nouveau-né, intentions et pratique d'allaitement
- perceptions des mères de leur santé postnatale et des soins de santé
- renseignements qu'avaient les mères sur la grossesse, l'accouchement et la période post-natale
- autres facteurs qui peuvent avoir eu une incidence sur leur expérience de la maternité (p. ex., caractéristiques sociodémographiques, antécédents gravidiques, événements stressants, soutien)

Les résultats de l'enquête intéresseront les chercheures qui se penchent sur la santé des mères et des enfants, les professionnels de la santé publique, les décideurs, les groupes des femmes, et les organisations professionnelles du secteur de la santé des mères et des nourrissons. Le but ultime d'enquête était d'obtenir de l'information susceptible d'améliorer la santé et le bien-être des femmes enceintes, des mères et des bébés au Canada.

L'enquête a été menée à l'automne 2006, après le Recensement de la population canadienne. L'échantillon de l'enquête a été prélevé à l'aide des données démographiques recueillies au Recensement de 2006.

La population cible a été définie comme les femmes qui :
- avaient donné naissance entre le 15 février et le 15 mai 2006 (provinces) ou entre le 1er novembre 2005 et le 1er février 2006 (territoires);
- avaient eu une naissance simple;
- avaient au moins 15 ans au moment de la naissance de l'enfant;
- dont le bébé était né et vivait avec sa mère au Canada au moins une nuit par mois.

Les mères vivant dans les réserves des Premières nations et dans des logements collectifs étaient exclues.

Parmi les 76 500 femmes susceptibles de correspondre à ces critères, l'échantillon de l'EEM comptait 8 542 mères. Le fichier d'enquête contient 6 421 enregistrements de mères qui ont répondu à l'enquête et qui ont donné à Statistique Canada la permission de partager leurs réponses avec le parrain de l'enquête. Les interviews téléphoniques assistées par ordinateur ont duré en moyenne 45 minutes; les répondantes autant que les intervieweurs ont trouvé l'enquête importante et intéressante.

Période de référence : De 12 mois précédant la naissance du bébé jusqu'à entre 5 et 14 mois après la naissance du bébé

Sujets

  • Grossesses et naissances
  • Santé
  • Services de soins de santé

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible était formée de femmes qui ont donné naissance entre le 15 février et le 15 mai 2006 (provinces) ou entre le 1er novembre 2005 et le 1er février 2006 (territoires) et qui ont eu une naissance unique. La mère devait avoir au moins 15 ans au moment de la naissance du bébé et le bébé devait être né et vivre avec sa mère au Canada. Les mères vivant dans les réserves des Premières nations et dans des logements collectifs étaient exclues.

La population d'enquête diffère légèrement de la population cible, en raison d'un sous-dénombrement provenant du Recensement de 2006 qui a été utilisé pour confectionner la base de sondage de l'EEM.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire a été conçu par le Groupe d'étude de l'Enquête sur l'expérience de la maternité de la Section de la santé maternelle de l'Agence de la santé publique du Canada. Pendant l'élaboration de l'enquête par l'équipe de l'EEM (qui incluait des représentants de l'Agence de la santé publique), le questionnaire a été modifié pour répondre aux normes et aux pratiques de Statistique Canada.

Statistique Canada a mené une enquête pilote en novembre et décembre 2005. L'échantillon de nouvelles mères était composé de 210 femmes résidant dans toutes les provinces et les territoires. Les membres de l'équipe de l'EEM ont observé les interviews téléphoniques assistées par ordinateur. Les intervieweurs ont présenté leurs commentaires et une évaluation du questionnaire et de l'application ITAO. On a révisé l'instrument à partir des résultats de l'enquête pilote et des commentaires reçus.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

L'EEM est une enquête postcensitaire - sa base de sondage a été confectionnée à partir du Recensement canadien de la population de 2006. On a utilisé la date de naissance indiquée au recensement pour identifier les bébés nés entre les dates cibles, et la variable du lien a servi à identifier le membre du ménage susceptible d'être la mère du bébé.

La base de sondage de l'EEM a été stratifiée par province ou territoire, selon l'âge de la mère et, dans quelques provinces, selon que la mère résidait dans une RMR ou que le ménage comptait d'autres enfants. La répartition de l'échantillon entre les provinces et territoires a été un compromis entre une répartition égale et une répartition proportionnelle. On a suréchantillonné les mères âgées de moins de 20 ans au moment de la naissance du bébé. On a prélevé un échantillon aléatoire simple sans remplacement dans chaque strate.

L'échantillon était composé de 8 542 femmes.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2006-10-23 à 2007-01-31

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Dans les provinces, la collecte des données s'est faite au cours d'une interview téléphonique assistée par ordinateur (ITAO), tandis que dans les territoires, si une interview téléphonique n'était pas possible, on proposait une interview sur place avec questionnaire papier. On a réalisé près de 30 interviews sur place.

Le fichier de l'échantillon envoyé à la collecte contenait le nom du bébé et le nom de la mère (le nom du membre du ménage le plus susceptible d'être la mère du bébé). Lorsque l'intervieweur contactait le ménage, il demandait à parler à la personne identifiée comme la mère du bébé. Les deux blocs suivants (SRC, VSB) de l'application ITAO ont été utilisés pour déterminer si le couple mère-enfant appartenait au champ de l'enquête de l'EEM. Le bloc SRC présentait des questions sur la présence du bébé dans le ménage (au moins une nuit par mois), sur le nom de la mère et sur sa présence dans le ménage. Si l'identité de la mère dans le fichier de l'échantillon était incorrecte, l'intervieweur demandait à parler à la mère. Le bloc VC renfermait des questions sur la mère et sur la date de naissance du bébé, vérifiait que la mère était la mère biologique et confirmait que le bébé était né au Canada et qu'il s'agissait bien d'une naissance simple.

L'application informatique comportait des caractéristiques spéciales permettant de maximiser le taux de réussite des tentatives pour contacter les répondants. Les 25 appels téléphoniques prévus dans chaque cas ont été répartis entre les jours ouvrables et la fin de semaine, et entre les avant-midi, les après-midi et les soirées en tenant compte des horaires des mères de jeunes enfants.

Le temps moyen d'une interview complète a été d'environ 45 minutes.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

L'application informatique de l'EEM contrôlait l'enchaînement des questions et comportait des contrôles intégrés de la cohérence, et des valeurs minimales et maximales pour la majorité des questions où l'on pouvait procéder à de tels contrôles. Même là, des enregistrements ont présenté des erreurs d'enchaînement, des valeurs impossibles ou des réponses incohérentes qui ont nécessité une intervention lors du traitement des données.

Le premier type d'erreur traitée touche le déroulement du questionnaire, où l'on a relevé des questions qui ne s'appliquaient pas à la répondante (et auxquelles on n'aurait donc pas dû répondre) et qui comportaient des réponses. Dans ce cas, une vérification par ordinateur a éliminé automatiquement les données superflues en suivant l'ordre du questionnaire dicté par les réponses des questions antérieures.

Le second type d'erreur traitée avait trait à un manque de renseignements dans des questions auxquelles le répondant aurait dû répondre. Pour ce type d'erreur, un code de non-réponse ou « non déclaré » était attribué à la variable.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

Les estimations sont produites par des facteurs de pondération appliqués à chaque enregistrement. Le facteur de pondération d'un enregistrement indique le nombre de mères qu'il représente. Les facteurs de pondération ont été calculés en plusieurs étapes :

1) Un poids initial a été calculé basé sur la probabilité de sélection de l'unité dans l'échantillon.

2) Les facteurs de pondération ont été corrigés pour tenir compte des réponses aux données insuffisantes, afin de déterminer si elles étaient dans le champ de l'enquête. Les corrections de pondération ont été calculées à l'intérieur des classes de pondération.

3) Les facteurs de pondération ont été corrigés pour tenir compte des non-répondantes dans le champ de l'enquête. Les corrections de pondération ont été calculées à l'intérieur des classes de pondération.

4) On a utilisé l'estimation généralisée de régression (GREG) pour calibrer les facteurs de pondération et pour les harmoniser avec les chiffres du Recensement de 2006 pour la population de l'enquête.

Évaluation de la qualité

Des spécialistes dans les domaines de la grossesse, de la naissance et de la période postpartum ont validé les estimations de l'enquête en les comparant avec des sources existantes, comme les statistiques de l'état civil et d'autres enquêtes.

Contrôle de la divulgation

La Loi interdit à Statistique Canada de rendre publique toute donnée susceptible de révéler de l'information obtenue en vertu de la Loi sur la statistique et se rapportant à toute personne, entreprise ou organisation reconnaissable sans que cette personne, entreprise ou organisation le sache ou y consente par écrit. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Le fichier principal/partagé de l'enquête n'inclut pas les identificateurs personnels comme le nom, l'adresse et le numéro de téléphone.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Malgré les efforts déployés pour que les opérations de collecte et le dépouillement se déroulent en fonction de normes rigoureuses, les estimations qui en résultent comportent inévitablement des erreurs. Celles-ci sont classées en deux grandes catégories: les erreurs d'échantillonnage et les erreurs non dues à l'échantillonnage.

Concernant les erreurs non dues à l'échantillonnage :
Beaucoup de temps et d'efforts ont été consacrés à réduire les erreurs non dues à l'échantillonnage dans l'enquête. Des mesures d'assurance de la qualité ont été prises à chacune des étapes du cycle de collecte et de traitement des données afin de surveiller la qualité des données. Ces mesures incluaient le recours à des intervieweurs hautement qualifiés, une formation poussée pour les intervieweurs sur les procédures et le questionnaire d'enquête, l'observation des intervieweurs en vue de cerner les problèmes liés à la conception du questionnaire ou à une mauvaise compréhension des instructions, et des contrôles de qualité pour vérifier la logique du traitement.

Le taux de réponse de l'EEM a été de 78 %.

Concernant les erreurs d'échantillonnage :
Les erreurs d'échantillonnage se produisent parce que les estimations proviennent d'un échantillon de la population plutôt que de la population entière. Ces erreurs dépendent de divers facteurs, notamment la taille de l'échantillon, le plan d'échantillonnage et la méthode d'estimation.

La base pour mesurer l'importance potentielle des erreurs d'échantillonnage est l'erreur-type des estimations calculées à partir des résultats d'une enquête. En raison de la diversité des estimations pouvant être produites à partir d'une enquête, l'erreur-type est habituellement exprimée en fonction de l'estimation à laquelle elle se rapporte. La mesure résultante, appelée coefficient de variation (CV) d'une estimation, s'obtient en divisant l'erreur-type de l'estimation par l'estimation elle-même et s'exprime en pourcentage de l'estimation.

La qualité des estimations a été évaluée au moyen de leurs coefficients de variation. Les CV ont été calculés au moyen de poids bootstrap qui tiennent compte du plan d'échantillonnage.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le chapitre 8.0 (Qualité des données) du Guide de l'utilisateur.

Documentation

Date de modification :