Enquête sur le service téléphonique résidentiel (ESTR)

Information détaillée pour décembre 2013

Statut :

Inactive

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

4426

Les objectifs de l'enquête sont de recueillir des renseignements sur le taux d'abonnement du service téléphonique résidentiel au Canada et de recueillir des renseignements sur les caractéristiques des non-abonnés.

Date de la parution - 23 juin 2014

Aperçu

L'Enquête sur le service téléphonique résidentiel (ESTR) est menée depuis l'automne de 1996. L'ESTR surveille l'étendue du service téléphonique résidentiel. Au début, l'enquête a été parrainée par Bell Canada afin d'établir des raisons pour lesquelles certains ménages n'avaient pas de service téléphonique. Plus tard, avec la hausse de la popularité des téléphones cellulaires, l'enquête s'est concentrée sur les types de service téléphoniques utilisés par les ménages. Les résultats de l'enquête seront utilisés par des statisticiens de Statistique Canada qui doivent calculer la probabilité de joindre des ménages par téléphone.

Période de collecte : La période de collecte est la semaine d'interview de l'Enquête sur la population active (EPA), habituellement la troisième semaine du mois.

Sujets

  • Industries des télécommunications
  • Technologie de l'information et des communications

Sources de données et méthodologie

Population cible

Tous les ménages au Canada, sous réserve des deux exceptions qui suivent :

1) les ménages situés au Yukon, aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut, et
2) les ménages situés sur des réserves indiennes.

Élaboration de l'instrument

Ce questionnaire, bref et simple, a été conçu par l'équipe de projet. On demande aux répondants le nombre de numéros de téléphone différents qu'ils possèdent pour leur résidence, y compris les numéros de téléphone cellulaire ainsi que ceux utilisés pour les activités reliées à une entreprise.

Le questionnaire n'a pas été modifié depuis le début de l'enquête en 1996, à l'exception de l'ajout de la question portant sur l'accès à un téléphone cellulaire seulement (mai 2002). En mai 2003, une question visant à confirmer la possession d'un ou plusieurs téléphones cellulaires seulement a été introduite.

En 2006, le premier changement d'envergure a été apporté au questionnaire de l'enquête depuis le début de l'enquête en 1996. Le questionnaire a été modifié afin qu'il témoigne de l'évolution du marché du service téléphonique. Le questionnaire comprend des renseignements sur les différents types de services téléphoniques offerts (service téléphonique par ligne terrestre, service de téléphonie cellulaire, service de téléphone par câble et voix sur IP) et sur le nombre de numéros de téléphone personnels et de numéros utilisés pour une entreprise associés au ménage. En 2006 seulement, on a aussi posé des questions aux répondants sur les raisons pour lesquelles ils n'avaient pas de service téléphonique par ligne terrestre et sur l'utilisation d'un téléphone cellulaire pendant les périodes où il n'y a pas de service téléphonique par ligne terrestre.

En prévision de 2010, on a modifié le questionnaire pour une mesure plus fidèle des différents usages des liaisons téléphoniques terrestres et pour une meilleure distinction entre les appareils utilisés respectivement dans les ménages et dans les entreprises.

En prévision de 2013, on a apporté des petits changements à la question sur les téléphones cellulaires actifs et à la question sur les autres types de service téléphoniques utilisés par le ménage. Les modifications faites au questionnaire ont été testé de manière informelle.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

L'Enquête sur le service téléphonique résidentiel (ESTR) est une enquête supplémentaire dans le cadre de l'Enquête sur la population active (EPA). On emploit aux fins de l'ESTR deux renouvellements de l'échantillon de l'EPA pour le Québec et l'Ontario individuellement et trois renouvellements pour les autres provinces. Pour l'ESTR, la couverture de l'EPA s'est faite au niveau des ménages, mais contrairement à l'EPA où l'on recueille les données pour chaque membre du ménage admissible, l'ESTR s'adresse à un membre en particulier dont la déclaration porte sur tout le ménage.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2013-12-14 à 2013-12-24

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les questions de l'Enquête sur le service téléphonique résidentiel sont posées à un membre informé du ménage. Après avoir terminé l'interview de l'Enquête sur la population active, l'intervieweur présent l'ESTR et continue l'interview avec la permission du répondant.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Les erreurs dans le déroulement du questionnaire, où l'on a relevé des questions qui ne s'appliquaient pas au répondant (et auxquelles on n'aurait donc pas dû répondre) renfermaient des réponses constituaient le premier type d'erreurs traitées. Dans ces cas, une vérification par ordinateur a éliminé automatiquement les données superflues en suivant l'ordre du questionnaire dicté par les réponses à des questions antérieures et subséquentes, parfois.

Le second type d'erreurs traitées avait trait à un manque d'information dans les questions pour lesquelles le répondant aurait dû répondre. Pour ce type d'erreur, un code de non-réponse ou « non déclaré » était attribué au poste.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

Les principes qui sous-tendent le calcul des poids pour l'Enquête sur le service téléphonique résidentiel sont presqu'identiques à ceux établis aux fins de l'EPA. La pondération pour l'ESTR est par contre faite au niveau du ménage et non au niveau de la personne. Aussi, d'autres ajustements sont apportés aux sous-poids de l'EPA afin de calculer un poids final pour les différents enregistrements inclus dans le fichier de microdonnées de l'Enquête sur le service téléphonique résidentiel.

1) Un ajustement qui tient compte de l'utilisation d'un sous-échantillon à deux degrés au lieu de tout l'échantillon de l'EPA (il y a deux des six renouvellements pour le Québec et l'Ontario individuellement et trois pour chacune des autres provinces).

2) Un ajustement qui tient compte des non-réponses additionnelles au questionnaire de l'enquête supplémentaire, c'est-à-dire des non-réponses au questionnaire de l'Enquête sur le service téléphonique résidentiel attribuables à des gens qui ont répondu au questionnaire de l'EPA ou pour qui des données de l'EPA du mois précédent ont été reportées. Une analyse a été menée dans le but de déterminer des groupes de non-réponses homogènes. Les groupes tenaient compte de caractéristiques telles la taille du ménage, le nombre de tentatives pour joindre le ménage, le type d'interview (par procuration ou non) ainsi que d'autres variables démographiques et géographiques.

3) L'ajustement final a fait en sorte que les estimations produites pour un groupe province-âge-sexe coïncident avec les chiffres de population connus pour ce même groupe.

Évaluation de la qualité

Une comparaison avec les résultats des cycles d'enquêtes précédents et avec les autres enquêtes est faite.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent aux données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Date de modification :