Entraves aux soins destinés aux personnes ayant des problèmes de santé chroniques (ESPPSC)

Information détaillée pour 2011

Statut :

Inactive

Fréquence :

Une fois

Numéro d'enregistrement :

5189

L'enquête sur les ESPPSC vise à :
- fournir plus d'information sur la façon dont les gens gèrent leurs problèmes de santé chroniques;
- déterminer les entraves aux soins destinés aux personnes ayant des problèmes de santé chroniques, notamment les entraves économiques et les entraves liées au déplacement;
- déterminer les entraves à l'autogestion des problèmes de santé chroniques.

Date de la parution - 18 décembre 2012

Aperçu

Statistique Canada a mené l'enquête intitulée Entraves aux soins destinés aux personnes ayant des problèmes de santé chroniques (ESPPSC) du 1er février au 31 mars 2012 avec l'appui et la collaboration des gouverneurs de l'université de Calgary.Cette enquête vise à en apprendre davantage sur les soins et les entraves aux soins destinés aux personnes ayant un problème de santé chronique (hypertension, diabète, maladie du coeur, accidents vasculaires cérébraux). Les données et renseignements tirés de l'enquête seront utilisés pour mieux comprendre les expériences des patients quant à l'accès aux soins ainsi que leur avis en ce qui concerne les solutions éventuelles du point de vue des programmes pour maximiser leurs soins.

Sujets

  • Maladies et état de santé
  • Santé
  • Services de soins de santé

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible se compose des résidents du Manitoba, de la Saskatchewan, de l'Alberta ou de la Colombie-Britannique qui ont 40 ans ou plus et qui ont volontairement déclaré qu'ils ont reçu un diagnostic d'hypertension, de diabète, de maladie du coeur ou d'accident vasculaire cérébral.

Élaboration de l'instrument

Au début de l'année 2011, les experts en la matière de la Division de l'analyse de la santé de Statistique Canada ont travaillé conjointement avec les chercheurs de l'Université de Calgary pour produire l'ébauche du questionnaire visant à déterminer les entraves aux soins optimaux, en particulier les entraves réversibles, auxquelles sont doivent faire face les personnes souffrant d'une maladie du coeur, d'accidents vasculaires cérébraux, de diabète ou d'hypertension dans toute une gamme de domaines. Après avoir consulté le Comité de révision des questionnaires, les 27 et 28 juillet 2011, des essais qualitatifs ont été effectués à Calgary par le CRCQ (Centre de ressources en conception de questionnaires de Statistique Canada) sous la forme d'essais soumis à des groupes de discussion. Le profil méthodologique était le suivant :

o 5 interviews cognitives individuelles
o 2 groupes de discussion de 10 participants chacun
o 6 participants d'une région rurale
o Un mélange de problèmes de santé chroniques
o 7 participants ayant plusieurs problèmes de santé

Un rapport sommaire a été reçu et la plupart des changements recommandés ont été mis en oeuvre; pour ceux qui ne l'ont pas été, une justification écrite a été fournie au CRCQ.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

L'échantillon a été choisi parmi les répondants de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) de 2011 pendant la période de juillet à décembre 2011. L'ESCC est une très large enquête contenant des renseignements sur tous les aspects de la santé.

L'enquête sur les ESPPSC a fait un suivi auprès des répondants de l'ESCC qui résident au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta ou en Colombie-Britannique, qui ont 40 ans ou plus et qui ont volontairement déclaré qu'on leur a diagnostiqué de l'hypertension, du diabète, une maladie du coeur ou un accident vasculaire cérébral.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2012-02-01 à 2012-03-31

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

L'enquête sur les ESPPSC est une interview téléphonique assistée par ordinateur (ITAO) qui est effectuée par téléphone par les bureaux régionaux de l'Ouest. Une lettre de présentation est postée aux répondants environ une semaine avant la collecte des données. En raison des renseignements limités fournis quant à l'adresse par l'ESCC, seulement 45 % environ des répondants ont une adresse postale valide. L'enquête sur les ESPPSC est une enquête à réponse directe. Le répondant sélectionné doit répondre à l'enquête. Un autre membre du ménage ne peut pas répondre aux questions à sa place. Si le répondant sélectionné n'est pas disponible ou s'il refuse de répondre aux questions de l'enquête, le cas est considéré comme un cas de non-réponse.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Aucune donnée de l'enquête ESPPSC ne sera diffusée publiquement. C'est pourquoi on n'a pas appliqué de méthodes de contrôle de la divulgation aux données, outre la suppression des identificateurs directs.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Date de modification :