Origine et destination des passagers aériens, voyages intérieurs (ODP)

Information détaillée pour tous les trimestres de 2016

Statut :

Active

Fréquence :

Trimestrielle

Numéro d'enregistrement :

2702

L'enquête Origine et destination des passagers aériens, voyages intérieurs fournit des estimations sur le nombre de passagers aériens voyageant sur des vols commerciaux réguliers à l'intérieur du Canada suivant l'origine et la destination d'un voyage simple.

Date de la parution - La diffusion des données est suspendue, jusqu'à nouvel ordre, par suite de l'application des règles de confidentialité.

Aperçu

L'enquête Origine et destination des passagers aériens, voyages intérieurs fournit des estimations sur le nombre de passagers aériens voyageant sur des vols commerciaux réguliers à l'intérieur du Canada suivant l'origine et la destination d'un voyage simple.

Transports Canada et l'Office des transports du Canada utilisent ces données pour évaluer la concurrence au sein de l'industrie, pour élaborer des politiques sur l'échange de services aériens avec des pays étrangers, sur la planification touchant les aéroports et sur la recherche de marché. Cette information est aussi utilisée par les transporteurs individuels pour évaluer les tendances du marché, mesurer leur propre croissance et planifier de nouveaux services, ainsi que par Statistique Canada comme entrées dans les comptes provinciaux.

Activité statistique

Cette activité statistique fait partie d'un ensemble d'enquêtes qui mesurent divers aspects des activités liées au mouvement des gens et des marchandises. L'ensemble se compose des groupes suivants :

Transport aérien inclut les enregistrements portant sur le mouvement des aéronefs, des passagers et des marchandises par voie aérienne, pour les transporteurs aériens canadiens et étrangers, ainsi que les caractéristiques opérationnelles et financières des transporteurs aériens canadiens. Ces données proviennent du Centre des statistiques de l'aviation.

Transport ferroviaire inclut les enregistrements portant sur le transport ferroviaire au Canada et entre les États-Unis et le Canada.

Transport routier comprend les enregistrements concernant tout le transport routier au Canada. Outre les programmes d'enquête auprès des transporteurs et des propriétaires de véhicules immatriculés, certains programmes ont besoin de données administratives provinciales et territoriales regroupées.

Période de référence : Trimestre

Période de collecte : Dans les 30 jours suivant la période de référence.

Sujets

  • Transport
  • Transport aérien
  • Voyages et tourisme

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'univers porte sur tous les transporteurs aériens canadiens des niveaux de déclaration I et II qui, au cours de chacune des deux années précédant l'année de déclaration, ont transporté au moins 600 000 passagers payants dans des aéronefs à voilure fixe.

Élaboration de l'instrument

L'instrument de collecte a très peu changé au cours des années. En réaction aux commentaires, à la fois des répondants et des utilisateurs, certains changements au format et à la terminologie ont été apportés afin de maintenir la pertinence de son contenu. L'instrument de collecte recueille électroniquement des données sur les voyages faits par des passagers payants en totalité ou en partie sur des vols réguliers intérieurs ou internationaux. Les informations sur les aéroports, le transporteur exploitant, le transporteur publicisé et le code de la base tarifaire sont également récoltés.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Les données sont recueillies pour toutes les unités de la population cible, ainsi aucun échantillonnage n'est fait.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données de cette enquête proviennent uniquement de la collecte.
Les transporteurs doivent déclarer l'information dans les cas suivants : (i) ils ont fait le vol pour au moins un segment de l'itinéraire; (ii) aucun autre transporteur participant à l'enquête n'a fait le vol pour l'un des segments précédents. La présentation de l'information est fondée sur les coupons de vol prélevés (ou leur équivalent électronique). L'itinéraire au complet figurant sur le billet constitue une seule entrée pour chaque voyage; il indique l'acheminement du point d'origine à la destination finale figurant sur le billet et, dans l'ordre, chaque point de correspondance intraligne ou interligne, le transporteur (tant l'exploitant que le transporteur annoncé pour les segments avec partage des codes) et le code tarifaire pour chaque segment de vol selon le coupon, de même que la valeur totale du billet en dollars canadiens.

Les données sont recueillent électroniquement des transporteurs canadiens.
La collecte des données pour cette enquête se fait trimestriellement, mais la diffusion se fait annuellement.

Pour cette enquête, toutes les données proviennent uniquement de la collecte.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Des erreurs peuvent survenir à chaque étape de l'enquête : il se peut que les transporteurs interprètent mal les instructions relatives aux volets, que les données inscrites sur les volets soient illisibles ou que des erreurs se glissent lors du traitement des données. Dans tous les cas, des systèmes sont en place pour détecter ces erreurs et les actions appropriées, incluant un suivi auprès des répondants, sont entreprises.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

Des statistiques sur le trafic intérieur sont rassemblées selon le concept de l'origine et de la destination du voyage simple (ODVS). Cette méthode exige que l'on décompose les itinéraires de retour, symétriques, circulaires et semi-circulaires (« open-jaw ») en voyages simples dans une seule direction. En règle générale, on divise les itinéraires à partir du point le plus éloigné du lieu d'origine. Dans le cas d'un itinéraire Ottawa-Toronto-Ottawa, la subdivision se ferait à partir de Toronto et comprendrait deux voyages distincts (Ottawa-Toronto et Toronto-Ottawa).

Pour un itinéraire Montréal-Toronto-Vancouver-Calgary-Toronto-Montréal, la subdivision se ferait à partir de Vancouver et il en résulterait deux voyages distincts, (Montréal-Vancouver et Vancouver-Montréal).

Trajets intérieurs sont tirés des voyages internationaux dont l'itinéraire renferme au moins deux points adjacents situés au Canada. Le premier et le dernier point situé au Canada délimitent le « trajet intérieur ». Dans les exemples suivants, les trajets intérieurs sont entre guillemets: « Montréal-Toronto-Vancouver »- Tokyo, New York- « Toronto-Vancouver »-Tokyo, et « Ottawa-Toronto »-New York.

Toutes les unités de la population observée sont interrogées. L'estimation des totaux se fait par une simple agrégation des valeurs de toutes les unités d'estimation qui se trouvent dans le domaine d'estimation. Les estimations sont calculées pour plusieurs domaines d'estimation (p. ex. groupe industriel, région géographique) en se fondant sur les données de classification les plus récentes pouvant être obtenues pour l'unité d'estimation et la période de référence de l'enquête. Il convient de noter que ces renseignements de classification peuvent différer de la classification originale utilisée lors de l'échantillonnage, étant donné que la taille, l'industrie ou l'emplacement correspondant à un enregistrement peut avoir changé. Les changements dans la classification se reflètent immédiatement dans les estimations.

Quand un échantillon continu et systématique de 10 % est tiré à partir des coupons prélevés, les données recueillies aux fins de l'enquête sont systématiquement multipliées par 10 pour établir les estimations finales.

Évaluation de la qualité

L'évaluation de la qualité de l'enquête sur l'origine et la destination des passagers aériens, voyages intérieurs comprend une comparaison avec d'autres enquêtes menées par le Centre des statistiques de l'aviation de Statistique Canada. Pour chaque transporteur, les segments de vol et le nombre de passagers sont comparés avec des statistiques semblables recueillies à partir de l'enquête sur l'activité aéroportuaire (numéro d'enquête 2701). L'évaluation de la qualité passe également par la comparaison avec les données disponibles de différentes sources, incluant les données de « l'Official Airline Guide » (OAG).

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Les données pour une industrie spécifique ou une variable peuvent être supprimées (avec une autre industrie ou variable) si le nombre d'entreprises dans la population est trop petit.

Révisions et désaisonnalisation

Les estimations sont fournies pour la période de référence et la période de référence précédente est révisée si nécessaire. Les données sont non désaisonnalisées.

Exactitude des données

Malgré les efforts déployés pour que les opérations de collecte et le dépouillement se déroulent en fonction de normes rigoureuses, les estimations qui en résultent comportent inévitablement des erreurs. Celles-ci sont classées en deux grandes catégories : les erreurs d'échantillonnage et les erreurs non dues à l'échantillonnage.

Les erreurs non dues à l'échantillonnage peuvent survenir pour de nombreuses raisons. Par exemple, la non-réponse est une source importante d'erreurs non due à l'échantillonnage. La couverture de la population, les écarts dans l'interprétation des questions, les mauvaises réponses des répondants et les erreurs de consignation, de codage et de traitement des données représentent d'autres exemples d'erreurs non liées à l'échantillonnage.

Les erreurs non dues à l'échantillonnage ont été contrôlées grâce à une conception soignée du questionnaire, à l'utilisation d'un nombre minimal de concepts simples et à des vérifications de la cohérence. Des mesures comme les taux de réponse sont utilisées comme indicateurs de la répercussion possible des erreurs non dues à l'échantillonnage.

Documentation

Date de modification :